Quelle carrière ou projet pour les expats français à l’étranger ?

Nous constatons que de plus en plus de français décident de partir à l’étranger, que ce soit à un age très jeune ou à la retraite.

Mais où vont-ils ? et que font-ils dans le pays d’accueil ?

Pourquoi s’expatrier ?

L’expatriation est une expérience marquante dans la vie d’une personne et de sa famille, elle se décide pour différentes raisons qui varient en fonction de la situation personnelle et professionnelle de chacun. C’est l’occasion de relever de nouveaux défis et de vivre d’autres réalités souvent inattendues, mais enrichissantes.

Près de la moitié des expatriés français optent pour l’expatriation avec un projet professionnel en tête, et l’idée de le réaliser à l’étranger. Étant donné le contexte actuel, certains expatriés ont vu leurs projets tomber à l’eau, alors que d’autres ont profité de cette crise pour se motiver et réinventer leur projet.

Que ce soit au cœur de la City de Londres, au Japon, en Australie ou au Canada, s’expatrier permet toujours de commencer une nouvelle vie. Si certains recherchent le soleil et la douceur d’un climat plus agréable, d’autres partent pour changer d’habitudes, de quotidien et de cadre de vie. Pour de nombreux expatriés, c’est une opportunité à saisir pour entamer une nouvelle carrière et envisager l’avenir autrement.

Des opportunités professionnelles 

D’après un sondage effectué par le cabinet de conseil Gallileo, sur 1 300 étudiants des 13 plus grandes écoles de commerce et d’ingénieur en France, 34 % projettent de partir à l’étranger pour donner un coup de pouce à leur carrière. Il est vrai que mentionner une expérience professionnelle à l’étranger dans un CV est un atout qui attire généralement l’attention des recruteurs.

Une nouvelle langue

Outre les raisons professionnelles, l’expatriation peut également être une occasion idéale pour apprendre une nouvelle langue. En effet, l’immersion totale permet de progresser rapidement et s’avère bien plus efficace que les livres et les méthodes d’apprentissage les plus réputés. Pour obtenir des résultats satisfaisants, il est conseillé d’élargir son cercle de connaissances et d’amis vers la population locale pour pouvoir pratiquer la langue la plus fréquemment possible. Il faut profiter de la moindre occasion pour partir à la rencontre des gens du pays, aussi bien au marché que dans les transports en commun ou au cours des promenades. Regarder des séries et des films en version originale ou sous-titrés dans la langue locale permet d’apprendre la grammaire, le vocabulaire et, surtout, la prononciation.

Une meilleure qualité de vie dans certains pays

Il est clair que dans certains pays, le coût de la vie est plus faible par rapport à celui de la France. C’est le cas notamment dans quelques pays africains, comme le Maroc. En 2013, l’enquête « Expat Explorer » a démontré que la Thaïlande fait l’unanimité des expatriés devant la Suisse, la Chine et le Qatar. Le Canada et l’Australie proposent également une qualité de vie qui séduit de nombreux candidats à l’expatriation, d’autant plus que les formalités d’entrée sont plus accessibles par rapport à d’autres pays.

Plusieurs canaux pour trouver une activité

Trouver un emploi dans le pays d’accueil peut être un défi pour les expatriés, d’autant plus que la connaissance de la langue est souvent une condition préalable. Alors, comment rechercher un emploi qui correspondra à vos attentes et qui garantira également un salaire décent ? Voici les canaux de recherche les plus utilisés :

  • L’envoi de candidatures spontanées,
  • L’Internet, les social media (Linkedin,…)
  • Les sites de jobs spéclialisés (LinkedIn, Monster, Indeed, Infojobs, Europe Language Jobs, XpatJobs,…)
  • Les sites des expats (L’Union des Français à l’Étranger, GoAbroad.com, Just Landed, …)
  • Les agences pour l’emploi en ligne ou physiques, en France ou dans le pays même
  • Les administrations publiques (l’Institut Français ou de l’Ambassade, et de l’Alliance Française.)
  • Les annonces publiées dans les journaux et les magazines,
  • Le bénévolat à court terme
  • Le réseautage (Meetup Spain, Shapr, groupes locaux),
  • Le bouche-à-oreille
  • Groupes de networking d’entrepreneurs locaux (Guiribusiness,…)
  • Les organismes paneuropéens pour l’emploi (EURES, Leonardo da Vinci,…)
  • Les réseaux d’expatriés
  • Les chasseurs de têtes
  • L’entrepreneuriat classique : Les espaces de coworking / franchises
  • L’entrepreneuriat en ligne : Les franchises en ligne / Ecommerce à l’international

Les métiers choisis par les expats

Les métiers requiérant l’utilisation de plusieurs langues ont souvent été prisés par les Expats :

  • Traducteurs, interprêtes,
  • Métier de l’éducation,
  • Startups
  • Services téléphoniques et SAVs (beaucoup de francophones au Portugal notamment)
  • Métiers du secteur touristique, guides,…

La crise a été plus difficile pour certains secteurs que pour d’autres. Beaucoup d’expatriés travaillent dans le domaine du tourisme, qui s’est retrouvé totalement à l’arrêt et risque de pâtir de la crise encore longtemps. 

Les aspects importants pour un bonne gestion de carrière à l’étranger

Lorsque l’on part vivre et travailler à l’étranger, il est préférable d’avoir un plan financier qui offre une protection sociale, santé et financière à court terme ou long terme.

En effet, veillez à construire des revenus réguliers, pendant votre période d’activité mais aussi dans la durabilité avec une activité stable et aussi des cotisations ou une épargne pour votre retraite.

Pensez également à une protection assurance santé adaptée et éventuellement un rapatriement si nécessaire.

Quels opportunités naissent de nos jours ?

Même si les raisons de l’expatriation sont nombreuses et diversifiées, il appartient à chaque expatrié de trouver les moyens qui lui permettront de profiter pleinement des changements apportés par une telle expérience. Véritable tremplin pour faire rebondir une carrière, le départ vers un pays étranger permet également de commencer une nouvelle vie tout à fait différente de celle qu’offre la France, la Belgique ou la Suisse.

Les métiers se transforment, les entreprises s’adaptent à la conjoncture actuelle, les ambitions des personnes aussi.

De plus en plus de personnes recherchent plus de flexibilité, géographique notamment, pour une meilleure qualité de vie, avec une activité en télétravail à distance dans leur langue natale. Et cela est devenu possible de nos jours avec le télétravail et l’internet.

De plus en plus d’entrepreneurs se lancent dans les grandes villes, avec des hubs d’entrepreneuriat dont de nombreux espaces de coworking comme Barcelone etc.

Comment lancer sa propre activité ?

Étant donnée l’incertitude actuelle liée à l’emploi, beaucoup d’expats choisissent d’être leur propre patron et créent leur propre emploi, soit via internet avant même de partir, soit dans le pays d’accueil.

Aujourd’hui, il est possible de créer un projet entrepreneurial relativement facilement et sans risque, en ligne, soit dans la langue natale à distance via internet ou localement.

Renseignez-vous, contactez-nous pour un consultation gratuite et découvrir les différentes alternatives qui s’offrent à vous aujourd’hui.

L’attitude gagnante

Soyez attentif et ouvert aux opportunités qui s’offrent à vous, observez, analysez, bougez et passez à l’action!

Voici quelques témoignages des personnes que nous avons accompagnées, pour trouver votre inspiration :

« En discutant , on m’a conseillé de me rendre à une réunion “Meetup”. Cela a débouché sur un premier contact avec des startups. Ayant besoin de davantage de stimulation intellectuelle, j’ai aussi fait un MBA pour éviter un trou dans mon CV, acquérir des connaissances complémentaires aux miennes. Par la suite je suis allée à un rendez-vous mensuel de networking et j’ai rencontré une autre startup pour laquelle je travaille maintenant. » 

« J’ai globalement eu l’impression de repartir presque de zéro, cela a été une période difficile à gérer, mais j’ai fait un plan, en étant guidé par un coach et mis bcp d’actions en place pour aller à mes objectifs. Le jeu en vaut la chandelle! Je vis en Espagne et vais partir au Portugal dans 6 mois, mon activité me suit! »

«  Je suis parti suivre ma compagne dans le nouveau pays sans avoir d’activité de ce pays. J’avais envie de travailler mais je n’ai pas recherché de poste. J’ai identifié, développé et créé mon activité moi-même. J’avais repoussé mon projet entrepreneurial pendant des années, cela m’a permis de sauter le pas. Un meilleur épanouissement professionnel et une véritable liberté d’actions, c’est primordial pour moi. »

« J’ai arrêté au bout de 3-4 mois de chercher dans mon domaine ici au Méxique. J’ai ensuite commencé une activité de vente en ligne pour faire quelque chose de très différent et acquérir des compétences nouvelles. Cela m’a permet d’acquérir des compétences en coaching, leadership, et j’ai développé également mes compétences en social media et vente sur internet. J’apprécie maintenant la flexibilité de travailler de chez moi. »

«  J’ai suivi mon conjoint mais la langue était un vraiment challenge pour moi, j’ai pris des cours, mais je ne parlais pas suffisamment couramment pour décrocher un job local. J’ai donc cherché et réseauté, puis trouvé une opportunité avec une compagnie franchise Suisse qui me permet de travailler à distance de chez moi en Espagne. L’avantage est pour moi de toucher des revenus Suisses tout en bénéficiant d’un coût de la vie plus bas, comme je travaille de chez moi en Espagne et je profite ainsi d’un environnement plus agréable. »

Humilité et confiance en soi, courage, esprit positif, recherche de conseils, ne pas avoir d’idées préconçus et actions… tout y est 🙂

Mettez toutes les chances de votre côté, rejoignez une équipe internationale!

Bien sûr, si l’envie vous en vient, vous pouvez postuler pour rejoindre l’équipe internationale de Cclub.

Contactez-nous pour plus d’information via le contact en bas de cette page.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code

error: Protected content
Retour haut de page
Share via
Copy link